l'image de fond

fr       en

Traitements d'Images Binaires

Les Masques

Méthode

Un masque est un outil pour le traitement d'image, c'est lui qui définie la surface des pixels qui va être utilisée pour un traitement. Imaginez que vous souhaitez effectuer une opération entre un pixel est ses voisins. Vous allez définir un masque qui contiendra les pixels dont vous avez besoin pour faire votre calcul. On peut voir ci dessous quelques exemples de masque très courant. Dans l'ordre nous avons, 3 pixels en ligne avec les voisins de gauche et de droite, 3 pixels en colonne avec les voisins du haut et du bas, carré : pixels voisins de rang 1 (8 pixels les plus proches) et enfin la croix avec les voisins. du haut du bas de droite et de gauche.
masque de pixel
Il faut faire attention à plusieurs chose lorsqu'on utilise des masques pour des traitements. Le résultat d'un traitement ne doit pas toujours être placé dans la même matrice que l'image d'origine afin de ne pas écraser la valeur d'un pixel qui sera utile pour un prochain calcul. Nous devons être sur que les pixels qui sont utilisés par le masque existent, il peut être préférable d'utiliser des pixels en p(i-n,j-m) avec n et m appartenant aux entiers positifs. Par exemple, dans un flux d'image, l'image I à t+1 n'existe pas encore. Et oui, vous avez sans doute compris qu'un masque peut s'étendre à 3 dimensions s'il utilise plusieurs images (ou plusieurs couleurs).
Les masques peuvent avoir des formes et des tailles variées selon le calcul qui sera fait. Libre à vous de le construire en conséquence. L'ordre du masque donne l'indication sur la profondeur du masque par rapport au point central du traitement. Exemple un ordre 3, les pixels appartenant au masque seront compris à une distance de 3 pixels du centre. pour plus de facilité les masques sont généralement carrés.

Copyright © 2010-2014, tous droits réservés, contact : operationpixel@free.fr